marge sur cout spécifique

La marge sur cout spécifique est une méthode de calcul qui permet d’analyser la pertinence de poursuivre une activité.

Calcul de la marge sur cout spécifique

1- Présentation

On distingue les coûts variables et fixes de chaque activité d’une entité. Ainsi que les charges fixes communes à toutes les activités de l’entité et les charges fixes directement attribuables à l’activité concerné. C’est ce qu’on appelle les coûts spécifiques à une activité. Le but étant de déterminer s’il peut être intéressant de cesser la continuité d’une activité.

Nous calculons alors dans un premier temps la marge sur coût variable d’une activité : Chiffre d’affaire diminué par les les coûts variables.

Puis la marge sur coûts spécifiques qui s’obtient par la soustraction de la marge sur coût variable par les charges fixes directes.

2- Exemple

L’entreprise X est spécialisé dans la production d’ustensiles de cuisine. Elle produit des fourchettes et couteaux. Son chiffre d’affaire est de 200 000 € pour les couteaux et 150 000 € pour les fourchettes. Les coûts variables attribuables sont de 100 000 € pour les couteaux et 90 000 € pour les fourchettes. De plus les charges fixes sont de 170 000 € dont 80 000 € est directement attribuable à la production de couteaux. Tandis que 70 000 € de charges fixes sont directement attribuables à la production de fourchettes. Les 20 000 € restants sont des charges fixes dites communes aux deux activités.

 

  Global de l’entreprise Couteaux Fourchettes
Chiffre d’affaire 350 000 € (200 000+150 000) 200 000 150 000
Coût variable 190 000 € (100 000 + 90 000) 100 000 90 000
1- Marge sur coût variable 160 000 € (350 000 – 190 000) 100 000 60 000
Charges fixes directement attribuables 150 000 € (80 000 + 70 000) 80 000 70 000
2- Marge sur coût spécifique 10 000 € (160 000- 150 000) 20 000 -10 000
Charges fixes en commun 20 000 €    
Résultat -10 000 € (10 000-20 000)    

Le résultat de l’entreprise est de -10 000 €. Le calcul de la marge sur coût spécifique nous permet de se rendre compte que l’activité de la production de fourchette n’est pas rentable. En plus de cela ce calcul nous permet de conclure que si l’activité « fourchettes » disparaît l’entreprise économisera 10 000 €. Ce qui lui permettra de ne pas être déficitaire à l’avenir.

En effet la marge sur coût variable ne permet pas de couvrir les charges fixes directement attribuables à l’activité fourchette. Si l’activité fourchette ces charges fixes disparaissent.

Intérêt de la méthode

Le calcul du coût spécifique permet comme nous venons de le voir de se rendre compte si l’arrêt d’une activité peut être intéressant et de chiffrer le gain attendu.

Il est plus difficile de décider de cesser une activité avec la méthode des coûts complets qui visent à mettre en avant les charges directes et indirectes.

Toutefois il faut nuancer nos propos car la méthode du coût spécifique nécessite de pouvoir évaluer les charges fixes directement attribuables à un produit.

Cet article est susceptible de vous intéresser : Comment prévoir ses ventes ?

Categories:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 − 2 =