les atouts du per

Les atouts du PER reposent notamment sur sa fiscalité. Avant d’évoquer ce sujet, nous nous attacherons d’abord à rappeler le principe du Plan d’épargne retraite.

Le PER est un nouveau produit de prévoyance commercialisé depuis le 1er octobre 2019 qui remplace le PERP, le madelin, le PERCO et l’article 83 (produits commercialisés jusqu’au 1er octobre 2020) . Le PER se décline sous 3 formes :

  • Le Per individuel est alimenté par des versements libres.
  • Per d’entreprise collectif est alimenté par l’épargne salariale.
  • Ainsi que le PER d’entreprise obligatoire qui est alimenté par des versements obligatoires.

Fonctionnement du PER :

Le nouveau PER fonctionne de la manière suivante :

Des versements sont effectués sur le PER. L’épargne placé n’est disponible qu’au moment du départ à la retraite du souscripteur sous forme de rente, capital ou bien même d’un mix des deux.

Il existe toutefois des exceptions où le déblocage des fonds peut s’effectuer avant le départ en retraite. En cas de :

  • surendettement
  • invalidité du souscripteur
  • décès du conjoint
  • la fin des droits à l’assurance chomage
  • cessation d’activité du fait d’une liquidation judiciaire
  • l’achat de la résidence principale (pour le PER individuel et collectif).

Le rendement du PER dépend du taux de risque choisit. Les supports sont identiques à l’assurance vie : fonds euro ou encore en unités de compte.

Nouveau PER : fiscalité

Le souscripteur peut choisir de déduire de son imposition les versements effectués sur le PER. Dans ce cas lors du déblocage les sommes perçus seront soumises à l’impôt sur le revenu selon le barème progressif ainsi qu’à la flat tax de 30% pour la parts des intérêts perçus.

Dans le cas contraire le capital débloqué est exonéré d’imposition. Si les fonds sont débloqués sous forme de rente une fraction de cette rente reste soumise à imposition en fonction de l’age du souscripteur au moment où il perçoit sa première rente.

Si vous touchez votre première rente à moins de :

  • 50 ans, la fraction imposable de votre rente est de 70%.
  • Entre 50 et 59 ans, la fraction imposable est de de 50%.
  • Entre 60 et 69 ans, la fraction imposable est de 40%.
  • Plus de 69 ans, la fraction imposable est de 30%.

Dans quel cas le PER est-il un atout ?

Le PER est donc intéressant si lors du moment où vous effectuez les versements votre taux d’imposition est plus élevé que lors du déblocage. Ce qui est souvent le cas, en général nous percevons un revenu moindre à la retraite. Dans le cas contraire il est préférable de privilégier l’assurance vie est en plus un placement plus liquide. L’épargne placé dans une assurance vie peut être débloqué bien avant la retraite.

les atouts du per fiscalite

Les atouts du PER : l’achat de la résidence principale de son enfant

Le PER a également un atout qui est susceptible de séduire les parents.
Achat de la résidence principale de son fils

Il est possible au moment où l’un de vos enfants est rattaché fiscalement à votre foyer de créer un PER en son nom. Dans ce cas vos versements effectués sur son PER peuvent être déduit de votre revenu imposable.

Au moment du déblocage du PER par votre enfant pour que celui acquiert sa résidence principale le capital débloqué est soumit au barème progressif de l’impôt sur le revenu.

Et dans ce cas le taux d’imposition d’un/ une jeune actif est surement plus faible que votre taux d’imposition au moment des versements.

Une limite à la déduction fiscale des versements

Les atouts du PER sont toutefois limités puisqu’il existe un plafond annuel à la déduction fiscale des versements. Le plafond correspond au montant le plus avantageux entre :

Categories:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 ⁄ 4 =