révision des comptes

La révision des comptes s’effectue généralement lors de la clôture des comptes. Cette révision consiste à vérifier l’ensemble des comptes selon leur classe ou par cycle de travail (en fonction du logiciel utilisé) afin de vérifier que la comptabilité ne contient pas d’erreur et que les règles en vigueur sont bien appliquées.

Révision des comptes : définition

La révision des comptes permet de limiter le risque d’irrégularité de la comptabilité du client et ceux même avec un manque d’ordre dans les informations transmises. La révision reprend par une vue d’ensemble et ordonnée sur les comptes tous les points à vérifier. Le comptable en suivant une trame relate peu à peu les documents manquants, erreurs d’enregistrements liés au manque de compléments d’informations du client ou tout simplement à une erreur du comptable.

Enfin les informations manquantes sont demandées au client. Les conséquences liées à l’absence de documents et à son manque de complément d’informations sont donc atténuées par la révision.

Qui peut effectuer la révision des comptes ?

Nous tenons à vous rappeler que la révision des comptes peut s’effectuer en interne. Elle peut aussi être sous traitée. Cependant la révision des comptes ne peut être externalisée qu’auprès d’un cabinet d’expertise comptable inscrit à l’ordre des experts comptables. Dans le cas contraire si un tiers exerce cette révision sans respecter ces conditions alors celui ci commet un délit d’exercice illégal de la profession d’experts comptables.

révision comptable

Déroulement de la révision des comptables

En principe le logiciel indique les éléments à vérifier ce qui facilite la révision et atténue le risque d’erreurs.

Une révision analytique accompagne le processus de révision des comptes. Cette révision analytique consiste à comparer les soldes de chaque compte comptable de l’exercice avec ceux de l’année passée. Toutes les variations importantes sont à accompagner d’une justification.

1- Révision des comptes de capitaux

Les procès-verbaux vont permettre de vérifier que la répartition du résultat, les variations de capitaux (augmentation ou diminution de capital, prime d’émission), libération du capital correspondent bien aux montants inscrits en comptabilité.

Les échéanciers d’emprunts vont permettre de vérifier que les remboursements de capital dus correspondent au montant inscrit en compte 164 ou 519 de la comptabilité.

Les emprunts sont également enregistrés dans un module emprunts.

Ce dernier permet de calculer que les montants liés aux remboursements d’emprunts, intérêts et intérêts courus inscrits dans la comptabilité correspondent bien aux montants attendus.

Ces montants attendus sont calculés par le module en fonction des montants empruntés, de la date, numéro d’emprunt, nombre d’annuités, type d’emprunt : in finé, annuités constantes et des taux d’intérêts.

2- Révision des comptes d’immobilisations

Les immobilisations tout comme les emprunts sont recensés dans un module spécifique aux immobilisations. Ce dernier va permettre de vérifier que :

  • les amortissements établis sont bien conformes à leur immobilisation.
  • les écritures de cessions/mise au rebus sont conformes

3- Les comptes de stocks

L’inventaire des stocks est en général établi par le client (selon la lettre de mission). Ces données sont ensuite reprises et comparées avec un module de stock qui reprend les quantités indiqués lors de la saisie.

4- Les comptes de tiers

  • Le compte d’attente:

Le compte d’attente (47) peut à la clôture recenser des opérations. Cependant, ces opérations devront être classées. La nature des opérations devra alors être justifiée et les opérations reclassées dans les comptes correspondants. Si les factures ont été perdues, il sera judicieux de demander un duplicata à son fournisseur. S’il s’agit d’une vente, la facture devra être rééditée.

S’il est impossible de se voir fournir un duplicata ou si l’on a oublié de quelle opération il s’agit, l’opération sera enregistrée en compte courant 108 (pour les entreprises individuelles) ou sur le compte 455 de l’associé ayant perdu cette facture (pour les sociétés) et la TVA ne sera pas déductible.

Ce système est mis en place dans le but d’éviter le détournement de fonds.

  • Les comptes fournisseurs et clients :

Les comptes fournisseur et clients seront lettrés avec leur règlement correspondant. Le lettrage consiste à rapprocher un règlement du compte 512 avec une opération du compte fournisseur 401 ou client 411.

Cette étape va permettre de nous rendre compte des créances payées, non payées, trop payées et dettes payées, non payées et trop payées.

Ce qui entraînera les opérations suivantes : provisions pour créances douteuses, factures non parvenues et avoirs à recevoir.

  • Les comptes fiscaux (44) et sociaux (43) :

Les bordereaux fiscaux (impôts et taxes) et sociaux (cotisations sociales) vont permettre de vérifier que les montants inscrits en comptabilité correspondent bien.

5- Les comptes financiers

  • Le compte de banque (512) :

Un rapprochement bancaire sera effectué afin de vérifier que le compte banque (512) de la comptabilité correspond aux montants inscrits sur les relevés bancaires.

Si ce n’est pas le cas, cela veut dire que des opérations n’ont pas été enregistrées correctement ou que des opérations ont été oubliées. Il faudra donc corriger ces erreurs ou ajouter les opérations manquantes.

  • Les VMP, obligations et actions :

Un inventaire de ces différents placements est effectué afin de vérifier par la suite les dépréciations enregistrées.

6- Les comptes de charges et produits

Tous les comptes  de charges et produits sont à vérifier dans le but de déceler d’éventuelles erreurs de comptabilisation (enregistrement dans les bons comptes et le bon exercice).

Il s’agit d’un travail fastidieux pour nous aider le logiciel ressort les opérations pouvant potentiellement contenir une erreur :

  • les opérations contenants des dates d’échéances (charge à répartir sur plusieurs exercices)
  • les opérations d’un montant supérieur à 500€ inscrits en charges
  • les opérations susceptibles de contenir une part privée (eau, électricité, téléphone, internet)

Categories:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 ⁄ 10 =