La rentabilité se définit comme un profit qui résulte de capitaux investis. Nous verrons en détail comment calculer la rentabilité d’une action ? Mais avant cela il est important de rappeler ce qu’est une action ?

Une action : qu’est ce que c’est ?

Le capital d’une entreprise se décompose en actions ou parts sociales, selon la forme juridique adoptée.

Et certaines entreprises décident de faire appel public à l’épargne. Une partie du capital est alors proposé sur les marchés boursiers. En faisant l’acquisition d’actions vous devenez un actionnaire. Et dans ce cas, si une distribution de dividendes aux actionnaires est décidée, vous en percevrez vous aussi une partie.

Calculer la rentabilité d’une action

Pour répondre à la question de comment calculer la rentabilité d’une action, nous allons avoir besoin des données suivantes :

  • Les frais d’acquisition de l’action
  • Cours de l’action au moment de l’acquisition
  • Les dividendes perçus sur cette action
  • Cours de l’action au moment de la vente ou à une période donnée si on souhaite déterminer la rentabilité d’une action non vendue.
  • Il n’y a généralement pas de frais sur la cession d’une action

Le calcul de la rentabilité d’une action est :

(Cours au moment de la vente – cours à l’acquisition augmenté de ses frais + les dividendes reçus) / (cours à l’acquisition + frais d’acquisition)

Exemple de calcul de la rentabilité d’une action

M. Durand a acquis le 1er janvier 1000 actions à 10 €. Cette acquisition a été soumise à des frais à hauteur de 1%. Le 31/08 chaque action a donné droit à 0.7 € de dividendes. Au 31/12 le cours de ces actions est de 11 €. Déterminer la rentabilité des actions :

(1000*11 – 1000*10 – (1000*10)*1% + 0.7*1000) / (1000*10 + (1000*10)*1%)

Ce qui donne 1600/10100 = 15.84 %

Ce taux de rentabilité calculé est brut. Une fiscalité et des prélèvements sociaux peuvent être exigés sur ces profits. Cette fiscalité va dépendre de votre situation et du support que vous allez utilisez. Certains supports comme le PEA (plan d’épargne en actions) ou l’assurance vie vont permettre de bénéficier d’une fiscalité plus avantageuse.

Catégories : Placement

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
5 − 3 =