Jeune entreprise ou PME en phase de développement, vous avez besoin de recourir aux crédits professionnels pour financer votre activité. Dans le contexte actuel, ceux-ci peuvent être d’autant plus difficiles à obtenir. Nous vous donnons donc quelques conseils pour donner toutes ses chances à votre dossier.

Que faire financer avec un crédit professionnel ?

Solliciter un crédit adapté à vos besoins

La notion de crédit professionnel recouvre des formules très larges qui dépendent des besoins de votre entreprise, de sa taille, de son chiffre d’affaire, de son secteur d’activité et de sa phase de développement.

Ainsi une startup souhaitant financer le prototype de son produit ne demandera pas les mêmes financements qu’une PME avec un besoin de trésorerie ou une grande entreprise souhaitant développer son activité à l’international.

Demander un crédit bancaire pour financer des actifs

Les établissements bancaires financent plus volontiers des actifs immobilisés que des besoins en fonds de roulement ou en trésorerie.

Un crédit bancaire professionnels pourra donc être sollicité pour des investissement immobiliers, dans un fonds de commerce, dans du matériel de production ou de transports, ou encore des travaux.

Dans tous les cas, les banques demandent un apport de l’entreprise et financent au mieux 80 % du projet.

Financer un besoin de trésorerie : les solutions

Il arrive néanmoins que certaines entreprises soient confrontées à un besoin de trésorerie plus ou moins urgent. Dans ces cas-là des solutions alternatives existent, mais dépendent à nouveau du secteur d’activité et du projet :

  • le découvert autorisé,
  • l’affacturage pour se libérer de son poste client,
  • le prêt brasseur,
  • le crédit-bail ou la location financière (location de biens avec ou sans option d’achat),

Les produits sont nombreux. Il sera donc fondamental de bien vous renseigner et même d’être conseillé pour choisir le bon.

Amorçage, développement et projets innovants : les alternatives

Si votre projet est particulièrement novateur et n’a pas encore réussi à susciter l’engouement des banquiers ou si vous ne disposez pas de l’apport personnel nécessaire pour solliciter un crédit bancaire classique, le crowdfunding et plus particulièrement le crowdlending peut être une solution.

Une levée de fonds peut prendre la forme d’un financement participatif. Des particuliers ou d’autres entreprises investissent dans votre société et surtout dans votre projet. Le financement octroyé peut prendre la forme d’un don avec contrepartie (crowdfunding), d’un prêt amortissable ou in fine (crowdlending) ou d’une prise de participation par actions (crowdequity). Des plateformes spécialisées et inscrites à l’ORIAS en tant qu’intermédiaires ou conseillers en financement participatifs vous permettent de présenter votre projet. Toutefois, en fonction des plateformes des conditions peuvent être posées en ce qui concerne le type de projet ou l’ancienneté de l’entreprise par exemple.

Comment obtenir un prêt professionnel ? Votre dossier

Que doit-il contenir ? Le fond du dossier ou business plan complet

Vous allez préparer un business plan complet. Même si tous les éléments de celui-ci ne seront pas exigés par tous les types d’organismes de financement ou d’investisseurs, sa préparation va vous permettre de structurer et clarifier vos idées, afin de répondre à tout type de question.

Une description claire du projet, ses porteurs, son marché

  • Un executive summary synthétique et attirant.
  • La présentation des fondateurs et porteurs du projet.
  • Une description claire et synthétique du produit ou service que vous souhaitez financer.
  • Votre business model ou la façon dont votre entreprise va délivrer de la valeur et la transformer en profits.
  • Les conclusions de votre étude de marché.
  • Votre stratégie de vente du produit ou service.
  • Les parties prenantes au projet et leurs rôles.

Les tableaux financiers prévisionnels

Une conclusion percutante et structurée

N’oubliez pas de rédiger une conclusion synthétisant à nouveau votre projet et la raison de votre demande. Celle-ci pourra être suivie des documents administratifs en annexe.

préparer sa demande de crédit

Comment le présenter ? La forme du dossier

N’oubliez jamais que vos interlocuteurs ne sont pas des spécialistes de votre domaine. La rédaction de votre dossier doit donc être claire, sans jargon, et précise. Vous identifiez et présentez avec précision votre entreprise, votre projet et vos besoins.

Généralement, ils auront de nombreuses demandent à étudier. Veillez donc à être concis, synthétique et percutant.

Bon à savoir. Ce principe issu du marketing a autant de valeur pour une demande de crédit professionnel que pour la vente d’un produit : les gens n’achètent pas le produit (le « quoi »), mais l’objectif du produit (le « pourquoi »). Soyez inspirant !

Préparer un dossier de demande de financement prend du temps et demande réflexion. N’hésitez pas à vous faire aider par des spécialistes du prêt professionnel.

La structure financière de votre entreprise

Répartir le financement du projet

Vous ne pourrez pas obtenir un financement à 100 % de votre projet. Il vous faudra donc présenter l’apport personnel de l’entreprise, voire les autres sources de financement que vous avez prévues, déjà sollicitées et obtenues.

Justifier le montant demandé

Qu’il s’agisse d’une levée de fonds ou d’un crédit bancaire classique, le montant que vous sollicitez doit être bien justifié. Il doit non seulement correspondre précisément aux besoins nécessaires à un développement ou l’acquisition de biens précis, mais aussi respecter les capacités de votre entreprise à s’acquitter de sa dette par la suite. Il est inutile de demander des fonds plus importants que nécessaires à une banque, ce crédit vous sera refusé. Dans le cas d’une levée de fonds, les exemples d’entreprises ayant vu trop grand en sollicitant des investissements à hauteur de plusieurs millions d’euros, alors qu’elles n’étaient pas en mesure de suivre le développement que cela impliquait, ne manquent pas et cette erreur à généralement causé leur faillite de celles-ci.

Faire une simulation de prêt professionnel

Afin de ne pas tomber dans le piège d’une demande disproportionnée qui sera mal accueillie par les banques ou pourrait avoir des conséquences néfastes, nous vous conseillons de procéder à une simulation de prêt professionnel en ligne. Celles-ci sont gratuites et sans engagement, et les experts en crédits professionnels proposent même de réaliser ces simulations sans inscription préalable à l’aide d’une calculette. Si les taux et durées présentés sont fondés sur des moyennes (vu qu’aucune analyse de la situation financière de votre entreprise n’a encore été réalisée), elles permettent néanmoins d’alimenter votre réflexion.

Donner des garanties

Outre le côté inspirant du projet, votre demande de crédit se devra aussi d’être rassurante. Vous devrez donc présenter des plans et bilans financiers qui inspirent confiance et apporter près de 30 % du montant global en plus de garanties. Un entrepreneur qui investit lui-même dans son entreprise rassure et donne bien plus envie aux banquiers de le suivre. BPI France peut également apporter des garanties aux banques pour votre demande de financement.

Comment choisir l’organisme de financement ? Le courtier en crédit professionnel

Tout dépendra de votre projet, de vos besoins et de la forme de financement que vous souhaitez solliciter. Une fois ces aspects définis, il vous faudra vous renseigner auprès de différents établissements bancaires et intermédiaires, notamment pour les financements participatifs.

Une astuce consiste à recourir aux services d’un organisme de courtage spécialisé en prêts professionnels. Non seulement ils disposent de contacts auprès de différents organismes de financements, mais ils pourront également vous conseiller dans la préparation de votre dossier. La négociation en sera d’autant facilitée et votre demande de financement aura d’autant plus de chance d’aboutir. Leurs conseillers vous accompagnent tout au long de vos démarches.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
11 − 6 =