Aujourd’hui, il est impossible d’accroître son patrimoine sans investir des fonds. Plusieurs options sont mises à la disposition des particuliers qui souhaitent effectuer des investissements. Bien qu’étant avantageuse, cette grande diversité présente aussi des inconvénients, puisqu’il n’est pas aisé de s’y retrouver. Pour vous aider, voici une sélection de trois placements à privilégier cette année.

Effectuer des placements dans des sociétés privées

Vous avez la possibilité d’investir dans des entreprises non cotées en bourse : c’est le private equity. D’ailleurs, ce dernier permet d’obtenir une plus-value potentiellement plus rémunératrice qu’un investissement sur le marché boursier. Toutefois, les risques sont bien plus énormes, car le taux de volatilité est très élevé. Généralement, on recommande de privilégier la diversification et d’effectuer vos placements dans plusieurs sociétés à la fois pour ne pas tout perdre en même temps. Par ailleurs, le capital-risque s’inscrit dans le cadre d’un contrat à moyen ou long terme, cela signifie que vous ne devez pas y placer des fonds destinés à un usage immédiat. Vous pouvez également obtenir la carte verte EB5 grâce à un investissement dans une entreprise aux USA.

Investir dans les SCPI

La pandémie du coronavirus qui a frappé le monde entier a induit de nombreux changements, aussi bien positifs que négatifs. Le secteur financier n’a pas échappé à toutes ces modifications et en a même bénéficié d’un certain point de vue. Les Sociétés de Placements Immobiliers constituent aujourd’hui l’un des placements qu’il faut absolument privilégier si vous avez le désir de faire un investissement.

Les SCPI se chargent d’acquérir pour vous des actifs immobiliers et de les administrer. En fonction de vos parts dans la SCPI, vous recevrez un dividende selon les conditions établies. Retenez que le résultat ne représente rien d’autre que le total des différents loyers perçus auquel on soustrait les différentes charges liées à l’entretien des immeubles. Ces sociétés se spécialisent dans plusieurs domaines comme celui de la santé, de la logistique et bien d’autres. Vous avez aussi la possibilité de vous tourner vers les SCPI européennes si vous souhaitez une diversification géographique de votre patrimoine immobilier. En effet, elles interviennent un peu partout dans l’espace économique européenne. Ce type d’investissement s’inscrit dans le cadre d’un placement à moyen ou à long terme et pas sur le court terme.

Souscrire au fonds en euros de l’assurance vie

En termes de placements à court terme, le fonds en euros d’assurance vie détient une place de choix. Principalement axé sur les obligations, il est garanti en capital et accessible à tout moment. En 2020, le rendement moyen d’un tel investissement tournait autour de 1,30 % et depuis le temps ce chiffre a bien augmenté. En outre, vous pouvez maximiser votre plus-value en versant une partie de vos fonds sur des supports d’investissement de votre contrat d’assurance vie. Ces unités de compte ne sont pas garanties en capital, mais certains contrats vous donnent droit à des bonus en fonction de vos versements sur les UC. Plus vous placerez de fortes sommes, plus votre rendement du fonds euros le sera aussi.

La durée idéale de ce type de placement est de trois mois ou plus. Au cas où votre horizon d’investissement serait plus restreint, alors ne prenez pas ce chemin.

Catégories : Placement

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
3 + 20 =