« Freelance » est un terme anglophone qui signifie : travailleur indépendant, soit le fait d’effectuer son travail sous ses propres directives. Cette indépendance et « ce statut de freelance » s’obtient en créant son entreprise. Il s’agit en grande partie d’auto-entreprise mais cela peut aussi être des EIRL (entreprises individuelles à responsabilité limitée), des EURL (entreprises unipersonnelles à responsabilité limité) ou SASU (société par action simplifiée unipersonnelle). Le statut de freelance peut aussi résulter d’une forme hybride entre le salariat et l’indépendance avec le portage salarial.

Consultant : les avantages du statut de freelance

930 000 français ont décidé de travailler sous le statut de Freelance. En 10 ans ce chiffre a progressé de 145%. Cette appétence pour le marché du freelancing vient de divers avantages que nous allons présenter mais avant il est essentiel de rappeler plus en détail ce qu’est exactement le freelancing.

Un freelance comme nous l’avons introduit est une personne qui exerce son travail de manière indépendante, pour son propre compte. Ce qui veut dire qu’en principe (sauf portage salarial), il n’est lié par aucun contrat de travail. Il n’y a donc plus une relation salarié employeur quand il réalise ses missions. Il s’agit d’une relation client prestataire.

Ce qui veut dire que vous concluez des contrats avec des clients, pour des missions précises. Vous êtes alors libre dans l’organisation de vos missions.

Pour résumer les avantages les plus marqués sont :

  • La flexibilité de réaliser votre travail d’où vous voulez et quand vous voulez.
  • La liberté de travailler plus ou moins.
  • Aucun patron n’exerce d’autorité sur vous.
  • Un salaire en principe plus élevé.
  • Une rémunération en fonction des missions réalisées qui pousse à se dépasser.

Entreprises : les avantages du statut freelance

Le freelance n’est pas le seul à bénéficier d’avantages. En effet, l’entreprise cliente va pouvoir par ce biais recourir à un prestataire uniquement en fonction de ses réels besoins et ceux sans avoir à gérer tout le côté administratif d’un salarié (DPAE, Contrat de travail, fiche de paye, réalisation des déclarations sociales nominatives…).

Le côté administratif est lui en freelance directement géré par le consultant. En tant qu’indépendant, il réalise simplement une facture à l’entreprise cliente et se charge de verser ses cotisations sociales.

En clair, l’entreprise réalise des économies, gagne du temps et bénéficie d’une main d’œuvre flexible. Pour ces raisons le freelance est généralement mieux payé qu’un salarié.

Les plateformes de mise en relation : un bon moyen de trouver des clients

L’un des principaux inconvénients lorsque l’on travail sous le statut de freelance peut être la difficulté à trouver des clients. Heureusement même en l’absence d’un solide réseau, il est désormais possible de trouver un grand nombre de missions grâce à des plateformes de mise en relation entre clients et freelances. Les plateformes pour ces mises en relation perçoivent une commission. Il existe de nombreuses plateformes mais en règle général cette commission n’est pas supporté par le consultant mais par les entreprises en recherche de freelance.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
10 + 18 =