La comptabilisation des vêtements de travail varie en fonction de l’activité de votre entreprise.

1/ Fourniture de vêtements de travail

Ils peuvent représenter une fourniture pour votre entreprise. Il s’agit dans ce cas d’une charge.

Achat stocké

S’il s’agit d’achats stockés cette charge doit être comptabilisée en compte comptable 6022, qui est intitulé « fournitures de consommables ». Vous pouvez bien entendu créer une subdivision si les achats de vêtements de travail son fréquents. Exemple : 60221 « vêtements de travail ».

La comptabilisation des vêtements de travail est alors la suivante, lors de l’achat au débit :

  • 6022 « fournitures de consommables »
  • 44566 « TVA déductible »

Et au crédit :

  • 401 « fournisseur »

En fin d’exercice suite à la réalisation de l’inventaire on va constater ces écritures de stocks :

Au débit :

  • 322 « fournitures de consommables »

Au crédit :

  • 6032 « variation des stocks de fournitures consommables »

Achat non stocké

L’achat de vêtements de travail ne sont pas forcément stockés. Dans ce cas les comptes à utiliser sont différents.

On utilise alors au débit :

  • 6068 « autre fourniture » là encore il est envisageable de créer un sous compte (60681 : vêtements de travail).
  • 44566 « TVA déductible »

Au crédit :

  • 401 « fournisseur »

2/ Commercialisation des vêtements de travail

L’achat de vêtements de travail peut aussi se faire dans un but commercial. Les vêtements sont acquis en vu de les revendre ou encore de les louer.

Achat/ revente

Lorsque le vêtement est acheté dans l’unique but d’être revendu, il s’agit d’un achat de marchandise qui doit être comptabilisé en compte 607 « achats de marchandises ».

Dans ce cas la comptabilisation des vêtements de travail est lors de l’achat :

Au débit :

  • 607 « achat de marchandises »
  • 44566 « TVA déductible »

Au crédit :

  • 401 « fournisseur »

Et en fin d’exercice les vêtements non vendus font l’objet de l’opération comptable suivante en stock.

Au débit :

  • 37 « stocks de marchandises »

Au crédit :

  • 6037 « variation de stocks de marchandises »

Location

Dans le cas où vous achetez des vêtements dans le but de les louer il s’agit d’une immobilisation qui doit être comptabilisée en compte comptable 21 « immobilisation corporelle ». Et les vêtements sont en principe amortissables en fin d’exercice comptable.

En effet le vêtement en question répondra alors à la définition d’un actif à savoir selon l’article 211-1-1 du PCG : « un élément identifiable du patrimoine que l’entité contrôle et dont elle attend des avantages économiques futurs ».

Ce qui va amener à comptabiliser au débit :

  • 21 « immobilisation corporelle »
  • 44562 « TVA déductible sur immobilisation »

Crédit :

  • 404 « fournisseur d’immobilisations »

On constatera alors des amortissements sur ces biens immobilisés au moment de la clôture des comptes.

L’opération comptable d’amortissement est alors la suivante.

Au débit :

  • 6811 « Dotations aux amortissements sur immobilisations corporelles »

Au crédit :

  • 281 « Amortissement d’immobilisation corporelle »
Catégories : Comptabilité

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 × 11 =