La réussite d’un projet dépend de la méthode employée. Sans la définition d’une stratégie précise, aucun chef d’entreprise ne peut avoir un bon résultat. En termes de gestion de projet, il existe diverses méthodes que vous pouvez adopter. Chacune d’elles a ses avantages et inconvénients. Découvrez ici les différentes méthodes de gestion de projet.

Quelles sont les différentes méthodes de gestion de projet qui existent ?

Quand on parle de gestion de projet, il existe de nombreuses possibilités qui sont employées. Chacune d’elles est issue de deux grandes catégories à savoir les méthodes traditionnelles et les méthodes agiles.

différentes méthodes de gestion de projet

La méthode de gestion de projet Waterfall

La méthode Waterfall est la plus célèbre parmi les méthodes traditionnelles. Elle se base sur un système de cascade. Celle-ci stipule que la fin d’une étape conduit au début d’une autre. Il s’agit donc d’une chaine dont le planning est défini dès le début. De cette manière, la gestion de projet devient plus simple. La mise en place de cette méthode se fait suivant des étapes. Il s’agit :

  • De l’identification des besoins du client ;
  • Du design ;
  • Du planning, etc.

La gestion de projet avec la méthode scrum

la méthode scrum est issue des méthodes agiles. Elle est la plus utilisée dans cette catégorie. Cette méthode se base sur une stratégie de conduite du projet par cycle régulier. Pour bien appliquer ce processus, il faut une bonne communication entre les travailleurs. Grâce à cette méthode plus souple, vous pouvez améliorer votre productivité et avoir un résultat de qualité.

Quelle méthode de gestion de projet choisir entre la méthode classique et la méthode agile ?

Les méthodes agile et classique ont toutes deux leurs avantages et inconvénients. En effet, la première exige une stratégie de gestion stricte. Avec cette méthode, tout est détaillé à l’avance. L’ensemble des fonctionnalités du projet est défini et le client est peu impliqué dans le processus.

méthodes de gestion de projet

En outre, chaque employé sait ce qu’il a à faire dès le début et suit strictement la chaine de travail notamment grâce à des outils collaboratifs ou bien par le biais de logiciels de gestion de projet, clairement conçus pour répondre à ce type de besoin. Il s’agit en fait d’une stratégie linéaire selon laquelle une étape est suivie d’une autre et ainsi de suite. En revanche, la méthode traditionnelle a des limites. D’abord, elle exige un cadre de travail plus rigide. Ensuite, le rendu peut être lent s’il y a du retard au niveau de certains employés. Enfin, les besoins sont parfois compliqués à identifié et toute modification pourra être compliqué à traiter.

La méthode agile quant à elle est plus flexible. Elle se base sur une stratégie de sprint. C’est-à-dire qu’il y a une période pour chaque tâche. Cela laisse le temps à l’entreprise d’analyser l’évolution du projet. Dans des situations il faut prévoir des évolutions, modifications, adaptations, cette méthode est plus rapide et efficace.

Cependant, cette méthode fait preuve de moins de détail. Les documentations peuvent être moins complètes. Par ailleurs, cela nécessite plusieurs rencontres entre clients et gestionnaires du projet. À vous maintenant d’analyser les deux méthodes et de choisir celle qui vous arrange. Toutefois, une combinaison des deux peut aussi vous permettre de faire une bonne gestion de projet.

Catégories : Management

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 + 24 =