Vous dirigez ou souhaitez reprendre ou créer une très petite entreprise (TPE), soit une entreprise de moins de 10 salariés avec un chiffre d’affaires ou total bilan qui n’excède pas 2 millions d’euros. Face à des honoraires d’experts-comptables importants se posent les questions suivantes : puis-je réaliser ma comptabilité tout seul ? Y a-t-il un véritable intérêt à recourir à un expert-comptable ?

Éviter de recourir à un expert-comptable : est-ce une bonne idée ?

Éviter de recourir à un expert-comptable n’est pas la meilleure solution si vous n’avez pas de connaissances pointues dans le domaine comptable, et ce, même s’il ne s’agit que d’une TPE. Voici 4 raisons qui justifient le fait de recourir à un cabinet comptable.

1- Gagner en sérénité

Il n’est pas si évident de présenter des comptes totalement conformes aux normes comptables. Il existe de nombreuses notions comptables à connaître.

En cas de non-conformité dans les comptes, de lourdes sanctions peuvent s’appliquer. L’article L242-6 du Code de commerce précise que le fait de présenter « des comptes annuels ne donnant pas, pour chaque exercice, une image fidèle du résultat des opérations de l’exercice » est punissable de 5 ans d’emprisonnement et 375 000 € d’amende.

La gestion de votre entreprise nécessite également des bases en droits des sociétés, fiscal et social.

Par exemple, lorsque les capitaux propres d’une entreprise deviennent inférieurs à la moitié du capital social, le dirigeant est tenu de convoquer une assemblée générale. Le dirigeant risque alors 4500 € d’amendes et 6 mois d’emprisonnement s’il ne convoque pas cette assemblée dans les 4 mois suivant l’approbation des comptes.

Il existe de nombreuses règles à connaître sous peine de sanctions. L’expert-comptable maîtrise l’ensemble de ces domaines et peut vous permettre d’être plus serein face à ces situations.

D’autre part, certains cabinets comptables comme www.vmexpertcomptable.be vous proposent de vous assister et vous défendre en cas de contrôle.

2- Un conseiller

L’expert-comptable peut également servir pour des missions autres que la tenue de la comptabilité. Comme nous venons de l’évoquer, l’expert-comptable maîtrise toutes les questions en matière de droits des sociétés, fiscal et social. Certains de ces conseils peuvent vous faire gagner gros.

Il peut par exemple vous aider sur le choix de votre forme juridique et du régime d’imposition (impôt sur les sociétés ou le revenu). Vous pouvez alors réaliser des économies en matière de cotisations sociales et impôt.

choisir un expert comptable

3- Se concentrer sur son cœur d’activité.

S’occuper de tout ce qui est administratif n’est pas ce qu’il y a de plus passionnant pour un chef d’entreprise.

Il peut être plus judicieux de concentrer son temps sur le développement de son activité. La richesse créée via votre travail est sans doute plus élevée que le coût des honoraires d’un expert-comptable.

Et pour une TPE, il est en général plus intéressant d’externaliser et recourir à un cabinet comptable plutôt que de recruter une personne qualifiée en interne.

4- Un coût des honoraires réduit pour certaines entreprises

Certaines très petites entreprises peuvent se voir attribuer une réduction d’impôt équivalant à 2/3 des frais de comptabilité et d’adhésion à un centre ou association de gestion. Cette réduction est plafonnée à un montant de 915 € par an.

Les conditions pour que les TPE bénéficient de cette réduction d’impôt sont les suivantes :

– être imposé à l’IR,

– adhérer à un centre ou une association de gestion agréée,

– Avoir un chiffre d’affaires inférieur à 170 000 € pour les ventes de biens ou 70 000 € pour les prestations de services,

Si vous répondez à ces caractéristiques vous avez tout intérêt à recourir à un cabinet d’expertise comptable, vous bénéficierez des avantages cités et ceux à prix réduit.

À noter toutefois que les frais de comptabilité ne sont pas en plus déductibles du résultat comptable de l’entreprise.

Faire sa comptabilité soi-même : est-ce possible ?

Si nos arguments précédents ne vous convainquent pas, il est effectivement possible de faire sa comptabilité soi-même. En effet, il n’est pas obligatoire de recourir à un cabinet d’expertise comptable. Il est donc légalement envisageable pour une entreprise de faire sa comptabilité en interne. Nous avons d’ailleurs réalisé un article à ce propos, pour ceux qui souhaitent se lancer dans cette aventure.

À savoir toutefois que pour les novices en comptabilité cela risque d’être très compliqué, et ce, même s’il s’agit de la comptabilité d’une TPE. Il existe de nombreuses notions à connaître.

L’exception est le statut d’auto-entrepreneur pour lequel la législation autorise la tenue d’une comptabilité très simplifiée.

Catégories : Comptabilité

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 ⁄ 9 =