LIKERT Lensis est un psychologue américain auteur d’une théorie de management. Selon LIKERT les styles de management, de direction adoptés influencent la prise de décision.

Les 4 styles de management de LIKERT

LIKERT a définit 4 styles de management. Selon lui le style participatif est le plus performant. Ce style permet d’impliquer l’ensemble des individus, de créer un bon esprit d’équipe et de prendre des décisions plus efficaces puisque tout le monde partage son savoir. Néanmoins, dans les organisation d’une taille importante ce style de management peut être compliqué. L’étendue d’individus va engendrer des visions divergentes. De ce fait une désorganisation et des conflits peuvent survenir.

Autoritaire-exploiteur

Dans ce type d’organisation seul le manager prend les décisions. Une fois prise il fait appliquer ces décisions aux subordonnés. L’autorité du dirigeant repose uniquement sur des sanctions et craintes des individus. Dans ce style d’organisations les salariés se sentent nullement impliqués dans la bonne marche de l’entreprise. A terme les salariés ayant une employabilité importante risquent de quitter ce type d’organisation.

Paternaliste

La manager dans ce cas, échange avec les individus, se soucie de leur bien être. La motivation des salariés ne se fait pas uniquement par des sanctions mais aussi par des récompenses. Il peut arriver que la manger consulte ses subordonnés sur des points mineurs, seulement il prend là encore les décisions seules comme un bon père de famille.

Consultatif

Dans une organisation consultatif, le dirigeant a confiance en ses hommes. Il consulte les collaborateurs avant chaque décision. Le but est de créer un esprit d’équipe. Cependant, le manager reste seul à décider.

Participatif

Il s’agit d’un style de management évolué par rapport au style consultatif. L’esprit d’équipe y règne, les salariés sont consultés et en plus de ça tous les individus participent aux décisions finales. Dans ce style de management, les salariés se sentent impliqués dans le développement de l’entreprise. Cette implication va notamment permettre de fidéliser ses salariés.

Pour aller plus loin, SIMON Herbert a également élaborée une théorie sur les prises de décisions. Il s’agit de la théorie de la rationalité limitée, qui consiste à évoquer qu’un décideur ne peut pas prendre la décision la plus optimale.

Management de transition

Vous avez peut-être entendu le mot de “management de transition” et vous êtes sûrement surpris de ne pas l’avoir vu dans les quatre styles de management. Pour comprendre pourquoi, il suffit de regarder la définition.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le management de transition n’est pas né d’hier, puisqu’il a vu le jour au Pays-bas dans le courant des années 1970. Il porte également le nom d’intérim de management. On comprend mieux alors de quoi il s’agit. Le but n’est pas de trouver un manageur qui va rester en place dans l’entreprise pendant une longue période. L’entreprise va cette fois chercher un manager avec une solide compétence et expertise dans un domaine précis. Il pourra ainsi faire face à un problème auquel il a déjà été confronté et mettre en place une stratégie pour le régler. L’ensemble des équipes pourront ainsi bénéficier de son expérience.

Il faut savoir que c’est le secteur qui connaît la plus forte croissance. Il a représenté en 2019 pas moins de 400 millions d’euros pour 3000 missions en entreprise. Il faut en plus ajouter que 86 % des chefs d’entreprise qui ont fait appel à ce service le recommandent sans problème. Il reste maintenant à trouver cette perle rare, car tout bon chef d’entreprise sait qu’il est difficile de trouver un bon manager.

Vous avez plusieurs solutions qui s’offrent à vous en tant que chef d’entreprise pour trouver le bon manager :

  • les réseaux sociaux et les réseaux de manager. C’est la solution la plus simple, mais également la plus risquée. En effet, rien ne vous garantit de trouver la bonne personne.
  • Le cabinet management de transition : Il va alors faire tout le travail à votre place et cherche le bon profil.
  • Le portage salarial : il fonctionne sur le même principe qu’une agence d’intérim.
Catégories : Management

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 − 17 =