Au-delà de vous permettre de prendre un apprenti sous votre aile et de lui enseigner les ficelles du métier, de préparer l’avenir de l’entreprise, transmettre un savoir faire, l’alternance vous permet d’accéder à des subventions. L’aide unique aux employeurs qui prennent des apprentis peut atteindre jusqu’à 4125 euros pour la première année d’exécution du contrat. L’aide exceptionnelle à l’apprentissage peut aller plus loin avec un montant de 8000 € pour la première année de contrat. Comment effectuer le recrutement d’un apprenti ? Découvrez les différentes étapes ici.

Déterminer les besoins de votre entreprise

Le recrutement d’un apprenti doit répondre avant tout aux attentes de l’établissement. En effet, vous devez définir vos attentes de même que les objectifs que vous souhaitez atteindre avec la formation en alternance. Cette phase vous permet également de rédiger comme il se doit votre offre d’emploi et aussi d’apporter un maximum de réponses aux interrogations des candidats pendant l’entretien d’embauche.

Lorsque vous cernez les exigences de votre entreprise grâce à une étude qualitative, cela vous permet de mieux cibler les futurs alternants et d’améliorer leur implication dans la vie de votre établissement. Par ailleurs, vous pouvez aussi vous renseigner auprès de structures telles que les chambres consulaires de votre domaine d’activités pour plus d’informations quant à la démarche à suivre.

Déterminer le profil de l’apprenti recherché

Avant de lancer une procédure de recrutement, il importe de définir le type de candidat que vous recherchez pour le poste. Pour cela, vous devez vous fonder sur les contours du poste à pourvoir, de même que les missions que l’alternant aura à remplir. Il importe également de vous attarder sur les compétences déjà acquises de l’alternant et son expérience professionnelle.

N’oubliez pas de vous renseigner sur ses attentes à l’issue de la formation. En ciblant le profil du candidat, vous pourrez mieux opter pour la forme d’alternance la plus appropriée à vos attentes.

Choisir le contrat d’alternance qui répond à vos besoins

Deux types de contrats de travail sont à votre disposition lorsque vous souhaitez recruter un apprenti. On retrouve d’un côté le contrat d’apprentissage qui n’est accessible qu’aux personnes de moins de 30 ans (sauf exceptions) et s’étend sur une durée comprise entre 1 et 3 ans. Et de l’autre côté, le contrat de professionnalisation ne s’adresse qu’aux jeunes en dessous de 26 ans (sauf exceptions) ainsi qu’aux demandeurs d’emploi et aux personnes qui bénéficient de minimas sociaux. La durée de l’alternance dans ce cas est comprise entre 6 mois et deux ans.

A savoir, que le nombre de congés, charges sociales est différent en fonction de s’il s’agit d’un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation. Pour faire une fiche de paie pour un apprenti suite à son recrutement, il y a donc des subtilités à connaître.

Opter pour une formation adaptée à vos exigences

Une fois que les contours du poste à pourvoir et le profil idéal de l’apprenti sont définis, vous devez trouver la formation adéquate qui répondra aux besoins de votre entité. Le domaine d’études ou d’apprentissage de l’alternant doit être en adéquation avec les métiers au sein de votre établissement, de même que les attentes de développement de son activité. Ce critère est prépondérant pour que vous tiriez réellement profit du recrutement d’un apprenti et favorisiez la pérennité de vos métiers.

Rédiger votre offre de recrutement de manière appropriée

La rédaction de l’offre pendant le processus de recrutement constitue une phase importante à ne pas négliger. Vous devez vous renseigner en ce qui concerne le cadre légal afin de respecter les règles en vigueur. En outre, le contenu de votre offre doit être rédigé de manière claire, précise et surtout détaillée pour ne pas induire de confusion chez le candidat.

Catégories : Management

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 × 17 =