Le statut d’indépendant ou portage salarial sont deux situations qui permettent d’exercer en totale liberté et indépendance. Toutefois, le portage salarial par son cadre apporte de meilleures prestations sociales. Mais est-il vraiment plus avantageux d’opter pour le portage salarial ?

Portage salarial : qu’est ce que c’est ?

En principe les travailleurs indépendants pour exercer leur activité créent une entreprise à part entière. Pour cela ils doivent réaliser les démarches administratives nécessaires à la création d’une entreprise. Une fois les démarches abouties et l’entreprise créée, son dirigeant doit également s’occuper des obligations comptables, fiscales et sociales.

Il y a toutefois un moyen d’exercer son activité de manière indépendante sans avoir à se pencher sur toutes ses démarches. Il s’agit du portage salarial.

Le portage salarial est une relation tripartite. Dans une relation classique le travailleur indépendant facture directement sa prestation au client. Avec le portage salarial cela se déroule ainsi :

  • le travailleur indépendant choisit une société de portage salarial. Il conclut alors un contrat de travail avec cette société de portage. On dit que le travailleur devient un salarié porté.
  • la prestation réalisée par le salarié porté est ensuite facturée par l’entreprise de portage.
  • Et l’entreprise de portage rémunère le salarié porté moyennant des frais de gestion (entre 5 et 10%).

A noter que le salarié porté n’est pas un salarié comme les autres. Il garde sa liberté et son indépendance. Il peut fixer ses propres conditions de travail et est libre d’accepter ou refuser des missions. C’est également lui qui est chargé de trouver ses propres clients.

Cependant sa rémunération dépend de son chiffre d’affaires. S’il ne travaille pas il ne perçoit donc aucun revenu.

Les atouts du portage salarial par rapport au statut d’indépendant

Par sa flexibilité, les avantages du portage salarial sont multiples. Il permet principalement d’éviter de s’occuper des tâches administratives. Un bon nombre de consultants optent pour le portage du fait qu’ils préfèrent déléguer l’administratif.

Mais ce n’est pas tout le fait d’être salarié et de ne pas avoir recours à la création d’une entreprise, entraîne d’autres avantages comme :

  • Pas de coût de création d’entreprise. A noter que certaines formes sociales n’engendrent aucun. C’est le cas de l’auto-entreprise.
  • Aucun risque sur votre patrimoine. Là encore certaines formes sociales peuvent engager votre responsabilité et ceux de manière non limitée. En étant salarié votre patrimoine ne peut pas être engagé.
  • Enfin, la protection sociale ! En étant salarié porté vous bénéficiez d’un droit au chômage.

Les inconvénients du portage

On ne va pas cacher que le portage salarial a aussi des faiblesses. L’entreprise de portage salarial qui vous emploie ne s’occupe bien entendu pas de vos démarches administratives bénévolement. L’entreprise de portage prend une commission d’environ 5 à 10% de votre chiffre d’affaires.

D’un autre côté le fait d’être considéré salarié à ses avantages mais aussi inconvénients. En étant salarié porté vous allez devoir régler des charges salariales et patronales d’environ 50-60%.

Exemple :

Un salarié porté qui réalise 3000 € de CA va toucher en net 1516 €, en admettant que l’entreprise de portage exige 5% de frais :

  • frais de portage 5% = 150 €
  • cotisations salariales = 394 €
  • cotisations patronales = 941 €

Statut d’indépendant ou portage salarial : c’est quoi le mieux ?

Il n’y a pas de réponse défini sur le choix du statut d’indépendant ou du portage salarial.

Le choix pour le statut d’indépendant ou portage salarial va dépendre :

  • Son affection ou non aux tâches administratives
  • Le souhait de bénéficier ou non d’un régime de protection sociale plus solide
  • L’existence d’un risque de perte d’emploi dans votre secteur d’activité

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 + 19 =